Vendredi-2eme Semaine de Paques

<!– /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1107304683 0 0 159 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1073750139 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin-top:0in; margin-right:0in; margin-bottom:10.0pt; margin-left:0in; line-height:115%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-fareast-font-family:Calibri; mso-bidi-font-family:"Times New Roman";} .MsoChpDefault {mso-style-type:export-only; mso-default-props:yes; font-size:10.0pt; mso-ansi-font-size:10.0pt; mso-bidi-font-size:10.0pt; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-fareast-font-family:Calibri; mso-hansi-font-family:Calibri;} @page Section1 {size:8.5in 11.0in; margin:1.0in 1.0in 1.0in 1.0in; mso-header-margin:.5in; mso-footer-margin:.5in; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;}
–>

Notre trait d’identité comme Chrétiens
(l’homélie sur Jn 6, 1-15)
Parmi les Européens, comment connaissons-nous immédiatement si ces gens sont anglais ? Nous les connaîtrons comme anglais, s’ils vous offrent à boire du thé. Parmi les Asiatiques, comment connaissons-nous immédiatement si ces gens sont philippins ? Nous les connaîtrons si vous leur sifflez, ils se tourneront la tête vers le son. (P. Alex, c’est vrai ? N’est pas ?) Parmi les africains, comment connaissons-nous immédiatement si ces gens sont congolais ou ghanéens ou zambien? Dites-moi, comment vous pouvez connaître immédiatement la nationalité de ces gens parmi vous ?
Or, parmi les chrétiens comment connaissons-nous qui sont les catholiques ou qui sont les luthériens ou qui sont les anglicans? Les catholiques, nous les connaissons parce qu’ils port les chapelets, font le signe de la croix sur lui-même, etc. (Est-ce que vous avez un chapelet dan la poche ? Montrez moi ? Ceux qui n’ont pas le chapelet ne sont pas catholiques…hehehehe…)
Dans notre Evangile aujourd’hui, l’un de ces traits des catholiques a été présenté. C’est le repas avec le Seigneur Jésus. Quand le Seigneur fait manger les gens très nombreux avec cinq pains d’orge et deux poissons.
Rappelons dans les apparitions du Jésus après sa résurrection, c’est le repas qui fait connaître Jésus à ses disciples faisant route vers d’Emmaüs. Alors que les disciples faisaient route avec l’inconnu, ils ne le reconnaissaient pas comme le Seigneur Jésus parce que leurs yeux ne sont pas ouverts. Mais, quand il était à la table avec eux, il a prit le pain, a dit la bénédiction, l’a rompit et le leur a donné, puis leurs yeux se sont ouvert et ils ont reconnu le Seigneur Jésus. Donc, c’est le moment du repas qui leur a donné la capacité à reconnaitre le Seigneur comme ressuscité.
Pendant sa vie sur la terre, Jésus a fait beaucoup de repas avec ses disciples, avec les autres ou avec les pécheurs quand même. Souvenions que Jésus fasse un repas chez les publicains comme Lévi, chez Lazare, Marthe et Marie, chez Zachée, le chef de publicains, chez Simon, un Pharisien et beaucoup les autres. Tout cela nous a dit que le repas était un trait unique de Jésus très connu parmi ses amis et ses disciples.
Très important de tous les repas que Jésus a fait est le dernier repas avec ses disciples. Ses détails sont connus parmi nous. Mais, c’est très important à souligner qu’il a dit a ses disciples, <> Donc, dans notre temps, en rappelant ces mots du Seigneur Jésus, le repas, c’est-a-dire, l’Eucharistie, reste comme notre meilleur trait d’identité comme catholiques qui vraiment aiment le Seigneur Jésus.
Espérons et prions ardemment toujours que l’Eucharistie se trouve au centre de notre vie comme missionnaires de l’SVD, comme parent responsable, comme fils et filles fiable et comme bonne citoyens de notre pays RDC. Parce que, c’est le Christ, Jésus notre Seigneur que nous a donné lui-même afin que nous ayons le pouvoir à vivre dans la justice, l’amour, l’espérance, et la paix, ou simplement selon la volonté de Dieu. Amen.
Advertisements

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.